Le meilleur de la France !


(Site en construction)

Construire le meilleur de la France

Une union nécessaire des compétences de tous horizons pour relever le pays à partir de 2022.

Le pays est dans une situation catastrophique et ceux qui de droite ou de gauche prétendent vouloir le rassembler et le diriger ne sont pas capables de réunir ne serait-ce que les gens qui ont des idées politiques proches des leurs.

Un nouveau paradigme est à construire : voire ce qui marche et ce qui ne marche pas. Persévérer et améliorer ce qui marche, abandonner ce qui ne marche pas.

Le pays est en danger et a besoin d'être, et osons le dire a besoin d’être sauvé !

Ceux qui tentent quelque chose pour sauver le pays n'ont pas la certitude de réussir. 

Ceux qui pensent que c'est impossible ont déjà échoué !


Mesures à prendre :



- Financer l'innovation pour relever les défis climatiques et sociaux, mettre en place une économie circulaire consommatrice des déchets.
- Récompenser les entreprises bénéficiaires pour l'investissement et l'augmentation des salaires, mais taxer un peu plus les dividendes pour mettre l’entrepreneuriat plus au service des projets et moins au service de l'argent.
- Soutenir les initiatives associatives et entrepreneuriales, pépinières d'entreprises, tiers lieux, ou encore maisons des initiatives et associations dans les communes.
- Simplifier l'administration pour libérer les initiatives économiques, associatives et écologiques
- Investissements publics au capital d'entreprises utiles, aides à la création d’activités.
- Mise en place d'un revenu de base dès 18 ans comme droit minimal de chacun à la subsistance et pour investir sur le long terme dans l'avenir de la jeunesse en limitant la précarité.
- Réduction du temps de travail.
- Limiter les écarts de salaires dans les entreprises.
- Soutenir le télétravail.
- Aider la jeunesse pour se lancer dans la vie (aide ponctuelle initiale : pour aider au logement ou projet professionnel).
- Développer des pédagogies éducatives innovantes et émancipatrices, basées sur, les projets, la quo-élaboration entre jeunes, le lien avec les universités, les centres de recherche et le monde de l'entreprise.
- Dissocier les présidentielles et les législatives pour redonner sa place au parlement et son sens à la séparation de pouvoirs.
- La santé accessible à tous et dans tous les territoires.
- Un système de retraite juste laissant les jeunes accéder à l'emploi.
- Une Europe bienveillante et moins contraignante.
- Développer la consultation démocratique des citoyens notamment par voie numérique.
- Pour un capitalisme de projets. Valoriser les possibilités apportées par les outils économiques et financiers pour les mettre au service de l’humain et de l’environnement. La finance n'est pas un ennemi, ce n'est pas non plus une fin en soit, c'est simplement un outil qu'il faut utiliser à bon escient en établissant les règles nécessaires à son bon usage.